Jean-Marie Rens – De Darmstadt à Genesis

Jean-Marie Rens (c) Isabelle Françaix

Epris d’une inexplicable volonté d’expression, Jean-Marie Rens s’envole au gré de ses rencontres musicales. L’étincelle à l’oreille, ce compositeur peaufine inlassablement ses connaissances à travers la composition, l’analyse et la pratique. De l’école de Darmstadt à la musique sérielle, son parcours dévoile une réflexion toute personnelle sur fond d’étranges timbres genesiens du rock progressif. Fervent défenseur de l’analyse (voie royale de la compréhension autant que de la conscience), Jean-Marie Rens est un pédagogue de renom. Dès qu’il le peut, il dévoile la musique aussi accessible que mystérieuse à qui veut la comprendre. Bien plus qu’à l’écoute, c’est aussi un musicien à l’affût de sonorités insoupçonnées. Aujourd’hui, il guette la diversité des pratiques instrumentales dans le miroir des musiques populaires et extra-européennes. Parmi les objets les plus insolites, un cajon siège vivement dans son intérieur. Actuellement, ses compositions s’axent autour des notions de simplicité et de complexité. Serait-ce aussi cette dyade que l’on perçoit à travers le jeu épuré de la flûte traversière ?

Mélanie Defize

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s